Tout savoir sur les ventilateurs

ventilateur

Un grand panel de ventilateurs se rencontre sur le marché. Selon les goûts, on distingue les ventilateurs sur socle, les ventilateurs sur pied et les ventilateurs en colonne. Mais comme de nombreux appareils électroménagers, les ventilateurs actuellement sur le marché, présentent de nouvelles fonctionnalités que l’on ne concevait pas avant. Pour faire le choix d’utilisation d’un ventilateur, il est impérieux d’en savoir un peu plus sur les ventilateurs en général. Les ventilateurs se rencontrent dans presque toutes les maisons. Que savoir essentiellement des ventilateurs ? (image source www.ventilateur.info)

Les différents types de ventilateurs

De façon classique, on peut catégoriser les ventilateurs en trois vagues. La vague des raffrachisseurs, la vague des brasseurs d’air et ventilateur de plafond et la vague des ventilateurs de pied ou de bureau. Les raffrachisseurs sont un bon compromis entre la climatisation et le ventilateur. Il est écologique et consomme moins d’énergie. Ils aident à baisser la température jusqu’à 4 ou 5°c. Tout de même, les plus puissants des ventilateurs sont les brasseurs d’air et ventilateurs de plafond. Ils sont le choix adéquat pour rafraîchir les pièces principales ou les grandes pièces. Les ventilateurs sur pied ou de bureau, sont quant à eux les moins chers. Ils sont le choix parfait pour rafraîchir une personne.

Lire aussi : Faire du vélo d’appartement pendant sa grossesse

Des inconvénients ?

Les ventilateurs sont pratiques. Toutefois, certains ventilateurs peuvent être responsables de rhumatismes et d’irritations des yeux. De même, les ventilateurs de plafond sont peu maniables et difficiles d’accès en cas de panne.

De nouvelles fonctionnalités

Sur le marché, plusieurs nouvelles fonctionnalités des ventilateurs sont mises en avant. Ce sont entre autres : les ventilateurs disposant d’un mode sommeil, les ventilateurs équipés d’un ioniseur, les ventilateurs disposant d’une fonction antimoustique, etc. Ces nouvelles fonctionnalités ont foncièrement diminué plusieurs risques liés à l’utilisation des ventilateurs.