Mon avis sur l’utilisation d’un hachoir à viande

Avoir une cuisine bien équipée est un idéal pour chaque femme. Autant que la cafetière ou la centrifugeuse, le hachoir a intégré ma cuisine et n’en sortira plus.

C’est plus simple de cuisiner

L’une des raisons, et pas des moindres, qui a motivé à prendre un hachoir à viande a été avant tout la recherche de simplicité. Pour moi qui raffole des recettes à base de viande hachée, c’est un outil indispensable. Avant, j’étais obligée de faire le tour des boucheries à la recherche de la préparation précise qui convient au plat que je comptais confectionner au diner. Maintenant, il me suffit juste d’avoir la bonne viande et je peux la hacher moi-même à la maison selon mes envies et mes inspirations du moment. Personnellement, j’ai opté pour un hachoir à viande électrique. Quand je pense que j’ai juste  besoin de le brancher et d’appuyer sur un bouton pour avoir de la viande hachée au bout de quelques minutes, c’est tout simplement fascinant. Je n’ai plus besoin de me prendre la tête quand j’ai envie d’une Bolognaise faite maison. Ça n’a jamais été aussi simple de cuisiner chez soi.

On peut varier ses repas à volonté

Même si, à l’origine, je l’ai acheté pour hacher plus facilement de la viande, j’ai été ravie de découvrir tout le large panel de choses que je peux réaliser avec mon hachoir grâce aux accessoires avec lesquels il m’a été vendu. Je varie les repas au gré de mes envies et ma famille n’a jamais été aussi comblée. D’abord, les grilles de plusieurs diamètres me permettent de hacher la viande plus ou moins finement. Que ce soit pour faire mes boulettes de viande, ou des steaks hachés ou même une bonne Bolognaise, j’ai toutes les tailles que je veux. Grâce aux entonnoirs, mes saucisses font un malheur lors des apéritifs entre amis. Les grilles à biscuit sont une arme secrète pour préparer de bons gouters des enfants en seulement quelques minutes. En plus, il me sert même à trancher mes légumes en un rien de temps et de jour en jour, je peaufine mon savoir-faire.

Pour lire d’autres choses, consultez mes articles ici et la.